Rejoignez-nous dans un monde purement magique...
 
AccueilRechercherFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Sirius Black [INACTIF]

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Sirius Black [INACTIF]   Mar 18 Oct - 12:21

Sirius Black


  • Prénom: Sirius
  • Nom: Black
  • Date de Naissance: 1960
  • Sexe: Homme
  • Maison: Tout sauf Serpentard !


Description physique:

Yeux: gris
Cheveux: bruns
Visage : très beau - l'apparence aristocratique et quelque peu hautaine des Black - lorsqu'il mange à sa faim, mais dans ses dernières années, l'air décharné d'un ex-détenu d'Azkaban, qui met longtemps à s'estomper complètement.

La première chose que l’on remarque chez Sirius, c’est son élégance et la manière dont il se déplace, probablement un des rares signes qui trahissent son éducation issue d’une des familles les plus pures et les plus aristocratique du monde magique. Pourtant, on remarque très rapidement que le jeune Black s’efforce d’entacher cette union à sa famille par des allures débraillées et des cheveux longs. N’en déplaise à sa famille, impossible de les lui couper malgré les railleries de l’ensemble de sa parenté, ou presque. Peu importe, Sirius se place à des années lumières de ses ancêtres et malgré son allure hautaine on peut lire sur son visage un air de malice qui ne le quitte presque jamais. Ses yeux gris contrastent avec sa chevelure brune qui lui descend jusqu’aux épaules. Lorsque l’on plonge son regard dans le sien, on réalise vite que son âme n’est pas aussi froide que le laisse présager la couleur grise, héritée d’un quelconque ancêtre. Au contraire, même si la première impression ne laisse rien présager de sympathique, Sirius est loin d’être un idiot sans cœur et manie la plaisanterie avec entrainement.



Description psychologique:

C’est vrai que physiquement il se fond parfaitement dans la masse des Black qui l’entoure. Mais psychologiquement, Sirius est situé à des années lumières de la mentalité de sa noble et si respectueuse famille. La rudesse de sa relation avec ses parents, le rendirent distant et solitaire. Préférant rester à l’écart dans sa chambre plutôt que de partager des moments hypocrites avec ses ainés. Du haut de ses onze ans, Sirius affiche déjà un certain dédain face aux idéaux familiaux qui prônent la pureté du sang. Franchement, ça le dépasse complètement et il ne comprend pas l’intérêt que ses parents portent à cela. Surtout que les moldus qu’ils croisent régulièrement dans le square ne ressemblent pas à la description que lui en fait ses parents. Néanmoins Sirius est encore trop jeune pour se positionner réellement et faire face à sa famille. A leurs yeux, il n’est qu’un enfant silencieux et rebelle qui va tantôt faire sa rentrée à Poudlard. Probablement que son envoi chez les Gryffondor va aider à creuser le fossé qui le sépare du reste de sa famille et endurcir son caractère. Pour l’instant, Sirius est trop occupé à faire son possible pour se sentir aimer de sa mère autoritaire et méchante en rivalisant avec son jeune frère, Régulus. Ce dernier semble manifestement être le préféré de ses parents, ce qui l’insupporte à souhait car ce n’est qu’un imbécile sans cervelle et maigrichon. Sirius a donc grandit en ayant l’impression d’être un étranger dans son propre foyer, incompris, solitaire et malheureux.



Histoire:


Le ballon arrivait en direction du jeune Sirius à grande vitesse. Dans un plongeon spectaculaire sur le coté, il réussit à le bloquer alors que celui-ci venait d’être envoyé par un garçon bien plus âgé que lui et surtout plus grand. Fier de lui, il leva le poing au ciel et fit un pied de nez au garçon en question, le narguant. Les camarades de son équipe arrivèrent en applaudissant.

Wouah ! C’était génial !

Non c’était magique !

Héhé, je vous l’avais dis qu’on les battrait ! Je suis le meilleur !

Biensûr il y avait eu un petit peu de magie dans l’air, mais ses camarades moldus seraient incapables de comprendre. Et Sirius préférait s’approprier cette petite victoire en faisant croire qu’il était talentueux. De toute manière, il n’avait absolument aucune maitrise sur cette fameuse magie, du moins pour le moment, alors impossible de leur prouver quoi que ce soit si l’envie l’en prenait.

Alors qu’il crânait auprès de ses camarades de jeu de l’après-midi, Sirius aperçut au loin la silhouette de son paternel. Les ennuis approchaient et le jeune Black ne voulait surtout pas que ses nouveaux amis en fassent les frais. Il était donc temps de partir. Reposant le ballon au sol, Sirius dit aurevoir aux enfants moldus.

Allez les gars je pars !

Tu viens demain ? On pense s’entrainer pour la prochaine rencontre avec les gars des quais.

Ah non. Demain je pars. On ne se voit pas avant les prochaines vacances.

Sirius avait dit ces dernières paroles tout en reculant en direction de son père qui continuait de s’avancer d’un pas vif dans sa direction. Puis la collision inévitable se produisit. Sirius grimaça lorsque son paternel lui attrapa le bras pour le soulever dans les airs et le trainer en direction de la maison de l’autre coté du square.

Quand vas-tu comprendre que ton rang ne te permet pas de parler à ces choses inférieures ! Tu me déçois Sirius ! Tu mérite une bonne correction et crois-moi tu ne vas pas la rater en arrivant à la maison !

Le jeune Black avait fait tout son possible pour sortir en douce tout l’été pour s’amuser avec ses amis, mais rien n’y faisait, Regulus le dénonçait à chaque fois. Il sentait la colère monter en lui alors que son bras se faisait de plus en plus douloureux sous la poigne de son père. Celui-ci évitait de sortir sa baguette en publique, mais bientôt il se tourna vers son fils, pointant le morceau de bois dans sa direction. Sirius devait lever la tête pour rencontrer le regard furieux de son père. Il en avait peur. Mais il avait encore plus peur de sa mère. Mais la peur ne pouvait prendre le dessus sur la satisfaction de mettre ses vieux en pétard.

Tout en montant le perron du 12, square Grimmaurd, Orion menaça son fils, pointant sa baguette sous son nez. Sirius savait ce qui l’attendait, mais il ne pouvait se défiler. Son père faisait le dur, mais il savait pertinemment que c’était sa mère qui venait de l’envoyer le chercher. Si elle s’était déplacée dans le square, probablement qu’il aurait fallu faire appelle aux oubliators du ministère à cause des Moldus présents. Sirius ricana en pensant qu’il aurait adoré la voir se faire arrêter par la police magique. Malheureusement, son père avait un tempérament bien plus calme, mais pas des moins inquiétants.

Qu’est-ce qui te fais ricaner espèce de traitre à ta famille ???

Sa mère venait de débouler dans le hall de la maison, attrapant l’autre bras de Sirius pour le trainer dans le salon, là où se trouvait l’énorme tapisserie qui lui rappelait la ligné qui s’étendait avant lui. Il s’en fichait, mais sa mère se donnait à cœur joie de lui coller le nez sur son nom inscrit tout en bas de l’arbre.

Aïe tu me fais mal ! Lâche-moi !


Oui je vais te lâcher ! Mais tu vas avoir encore plus mal Sirius ! Et je continuerais jusqu’à ce que tu comprennes ! ENDOLORIS !


Sirius se réveilla au milieu de la nuit, en sueur dans son lit. Il venait d’émerger. Le sortilège l’avait fait tomber dans les pommes alors que sa mère s’acharnait à lui faire dire que les moldus étaient des êtres inférieurs qui méritaient de mourir dans d’atroces souffrances. Mais en attendant c’était lui qui avait souffert. Malgré les larmes qui coulaient le long de ses joues, Sirius n’avait pas desserré les dents. Il n’avait pas voulu lui donner satisfaction. Mais maintenant qu’il était dans son lit et qu’il faisait noir, les larmes lui échappaient à grands flots et il retenait avec peine les gémissements de peur qui s’échappaient de sa voix. Ce n’était pas la première fois, ni la dernière. Mais demain, il partait. Sirius attendait cet instant depuis bien longtemps déjà. Ses yeux s’étaient illuminés lorsqu’il avait reçu la lettre dans attendue qui lui confirmait son entrée à Poudlard. Et le départ, c’était le lendemain. Cette pensée suffit à le calmer. Le jeune garçon se recoucha dans son lit, fixant le plafond. La liberté lui tendait les bras et il avait hâte de se retrouver dans le Poudlard Express. Mais il ne pouvait s’empêcher d’avoir l’estomac noué en pensant à ce que le Choixpeau magique allait pouvoir dire. Et s’il était envoyé chez les Serpentards ? Le supporterait-il ? Tant pis, si c’était le cas, il fuguerait !




Vous




  • Âge: 25ans
  • Localisation : 25
  • Comment avez-vous connu ce forum?: Sur un Top Site
  • Quelque chose à ajouter?: Je jure solennellement que mes intentions sont mauvaises ! (Ouais je sais la mise en page est pourries, mais c'est pas mon point fort ^^)
Revenir en haut Aller en bas
Albus Dumbledore
Professeur
Professeur
avatar

Messages : 51
Date d'inscription : 19/07/2011

MessageSujet: Re: Sirius Black [INACTIF]   Mar 18 Oct - 20:21

Correction

État Civil:
Parfait, possibilité de préciser tout de même Gryffondor au final


Description physique:

Tu peux retirer les indications donnée pour la fiche PV s'il te plait.

Autrement une bonne description dans l'ensemble.


Description psychologique:

Rien à dire Wink

Histoire:

Citation :
Ses yeux s’étaient illuminés lorsqu’il avait reçu la lettre dans attendue qui lui confirmait son entrée à Poudlard.
J’imagine que c'est plutôt la lettre « tant » attendue de Poudlard.

Sinon, les couleurs du père et de la mère sont identiques,
serait-il possible de la différenciées ?

Enfin, j'ai envie de dire qu'un seul moment de sa vie c'est maigre pour résumer l'histoire même si les détails sont là.
Peut-être qu'un petit épisode avec son frère ou alors des membres de sa famille qui parlent entre eux en disant qu'il est une calamité pour sa lignée...
Quelque chose que donne encore plus de matière...





Conclusion

Quelques petites modification à faire mais rien de méchant.
Tu seras ensuite pré-validé et tu pourras entamer ton RP d'essai...Wink

_________________
Votre dévoué Professeur Dumbledore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leschroniquesperdues.forumgratuit.org
Tristan Lemieux
Quatrième Année
Quatrième Année
avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 06/09/2011

MessageSujet: Re: Sirius Black [INACTIF]   Sam 22 Oct - 2:27

Sois le bienvenu Sirius j'ai hate de rp avec toi sérieusement il manque plus que ce cher queuedevert et tout le monde des maraudeur seront réunis bonne continuation

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Calliopa Johns
Quatrième Année
Quatrième Année
avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 19/07/2011
Age : 30
Localisation : Sud France

MessageSujet: Re: Sirius Black [INACTIF]   Dim 23 Oct - 16:43

AAAAHHH enfin mon Sirius est arrivé ^^ on t'attendait avec impatience !!! Bienvenue parmi nous, j'espère qu'on fera de grandes choses ensemble mouahaha !!


Oui James, vivement que le quattuor des Maraudeurs soit au complet qu'on rigole hihi !

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sirius Black [INACTIF]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sirius Black [INACTIF]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sirius Black : le parrain
» (M) Ben Barnes - Sirius Black
» Sirius Black
» Sirius Black
» L'homme qui est un chien noir. (Sirius Black vous avez dit ?)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les chroniques perdues de Poudlard :: Archives de l'ancienne version-
Sauter vers: